Vous êtes ici : Accueil » Vie associative » SNALIS au tournant

SNALIS au tournant

D 16 mars 2018     H 17:00     A gepeto     Version imprimable de cet article Version imprimable


Voici un point sur la vie de l’association SNALIS en ce début d’année 2018.

L’association SNALIS a embauché jusqu’à fin février 2018, 3 salariés dont 2 en contrats CUI-CAE CAE Contrat d’Accompagnement dans l’Emploi et un emploi avenir.

Suite aux nouvelles mesures du gouvernement et leur application par le préfet, les CUI-CAE CAE Contrat d’Accompagnement dans l’Emploi ne sont plus renouvelables, nous devons nous séparer de nos salariés.
Le ’PEC’, qui cadre aujourd’hui les aides, impose en effet en Loire Atlantique :

  • d’avoir un salarié au sein de la structure depuis plus de 2 ans, qui ne soit pas lui même en contrat aidé, pour le rôle du tuteur. Ce que, comme la plupart des petites associations, n’avons pas, ni ne pouvons mettre en place ;
  • de garantir un véritable parcours de formation au candidat débouchant sur une réelle professionnalisation , donc un cadre reconnu et homologué qui délivrera une reconnaissance, un diplôme. Ce qui dans notre branche transversale n’existe pas.

On le comprend, l’état missionne les associations pour faire de la formation professionnelle, le PEC se (re)centre sur les structures alors que les CAE CAE Contrat d’Accompagnement dans l’Emploi l’était sur les chômeurs.

Nous faisons en ce moment appel aux représentants de différentes collectivités pour participer à une table ronde afin de trouver des solutions pour que SNALIS puisse continuer à proposer ses services.

Nous souhaitons y inviter le CCAS, la CARENE, la préfecture, le Conseil Départemental et le Conseil Régional.

 Pour mémoire SNALIS fonctionne depuis 10 ans sur 3 plans :

  1. D3E (déchets d’équipement électriques et électroniques) :
    1. récupération d’ordinateurs (PC, écrans, claviers, souris, câbles, autres...) auprès des collectivités (300 machines/an par la mairie de Saint-Nazaire), des entreprises et des particuliers. Sur la CARENE, SNALIS récupère plus de 500 PC/an et traite jusqu’à 8 tonnes de D3E ;
    2. réparation/ré-utilisation selon les réglementations et préconisations de l’ADEME ADEME Agence De l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie  ;
    3. re-valorisation de ce qui reste dans le circuit déchets de la collectivité ;
    4. informations sur la ré-utilisation plutôt que la sur-consommation ;
  2. Logiciels Libres et outils numériques :
    1. création/maintien de logiciels adaptés aux usages de nos bénéficiaires ;
    2. création, participation au développement de certains logiciels et systèmes d’exploitations, (Nethserver, Fedora... ) et à de nombreuses communautés, associations locales, écoles... ;
    3. informations sur les bénéfices des logiciels libres selon les préconisations de l’État, ouverture des données, etc. ;
    4. participations à des évènements nationaux comme les Rencontres Mondiales des Logiciels Libres (RMLL) ;
  3. Dons d’ordinateurs complets avec tous les logiciels usuels nécessaires et 2 h d’atelier de prise en main du matériel et du système d’exploitation proposé :
    1. aide et accompagnement à l’accès aux outils informatiques pour ses adhérents et adhérentes, plus de 250 personnes par an, depuis 10 ans ;
    2. formations et aide en coup de main ou sous forme de prestation aux personnes ou aux associations locales ;
    3. accompagnement et service après-don (garantie sur tout le matériel donné) .

Tout ceci pour une adhésion à l’association avec un cotisation annuelle de 25€, renouvelable pour 10€ (extension de la garantie et de l’accompagnement).

SNALIS a accueilli tous les mardi et jeudi après-midi sans rendez-vous des dizaines de personnes et a organisé des ateliers de don d’ordinateur une ou deux fois par semaine.

La dématérialisation voulue de l’ensemble des services publics contraint une population déjà fragilisée à se trouver confrontée aux difficultés conjointes d’acquisition de matériel coûteux dans le commerce, et au maniement de logiciels d’accès souvent trop complexe pour les néophytes.

 Nos financements :

  • cotisations, 25€/10€ + autres dons => 5 700€/an ;
  • prestations 4 000€/an en moyenne ;
  • subvention ville de Saint-Nazaire 1 500€/an ;
  • jusqu’au début 2018 emplois en CAE CAE Contrat d’Accompagnement dans l’Emploi -CUI (20 000€) ;
  • jusqu’en 2016, nous avions un emploi solidarité par convention avec la Région et la CARENE, emploi à temps plein au SMIC, financé en moyenne à 11 600 € par le Conseil Régional et à hauteur de 5 000€ par la CARENE.

 Nos charges :

  • vie de l’association, location, eau, gaz, électricité, réseau, etc. : 6 000€ ;
  • salaires 2017 : 44 000 €.

cf : https://snalis.org/Compte-rendu-de-L-assemblee-generale-de-SNALIS-du-mercredi-7-fevrier-2018

 L’évolution :

  • la demande est croissante, la numérisation des services de l’état et des collectivités crée une pression supplémentaire sur les citoyens, et certains services publics : CAF, pôle emploi, etc. ;
  • une augmentation des bénéficiaires probables est aussi à prévoir, nouvelles écoles prépa-beaux arts Nantes/Saint-Nazaire avec 80 puis 120 étudiants, CESI / fablab / école du numérique en centre ville, maisons des jeunes, disparition de la FMQ et ré-organisation des maisons de quartier ;
  • la mise en déchets DEEE DEEE Déchets d’Équipements Électriques et Électroniques ne diminue pas, au contraire ;
  • le nombre de bénévoles n’augmente pas, surtout sur la partie entraide ;
  • les gens se tournent par manque d’informations plutôt sur l’usage des smartphones et sont rapidement limités par leurs services.

Nous avions envisagé un partage du temps salarial avec une autre structure qui nécessiterait un accompagnement autour des outils numériques, mais cela n’est plus envisageable si le salarié est seul dans la structure, à moins d’un contrat à temps plein et donc aussi d’une qualification et d’un salaire plus élevé.

 Solutions envisageables :

  • retrouver un emploi solidaire et une aide conjointe département/CARENE/mairie ou un équivalent pour se concentrer sur un seul poste cela sous forme d’aides au fonctionnement qui couvrirait les charges salariales soit 14 000€ ;
  • nous avons cette année passé la cotisation de 25€ à 30€, ce qui est un grand maximum pour nos adhérent.e.s, Saint-Nazaire n’est pas Nantes, il y a ici plus de précarité. 200 adhésions amèneraient alors 6000€ ;
  • collaborer réellement avec le CCAS, nos bénéficiaires passent de plus en plus par les services sociaux. L’aide nécessaire que nous apportons est réelle et soulage d’autant les collectivités ;
  • en partenariat avec les collectivités, se donner la possibilité de meilleures informations, services et suivis grâce à la mise en place d’un chèque de services numériques (ex. Bordeaux, restaurant social à Nantes, APTIC ...) ;
  • trouver d’autres subventions, bien que les possibilités se soient drastiquement réduites.

 Ainsi

Aujourd’hui, nous avons déjà réduit nos activités pour sans doute les modifier en profondeur en accord avec nos statuts et nos valeurs.

Nous fonctionnons temporairement, pour quelques mois, avec l’aide précieuse d’un bénévole pour maintenir le mardi ouvert à tous et le mercredi pour un seul atelier de don.

Ceci étant, sans soutien, 2019 marquerait la fin de l’association.

Dans la même rubrique

21 avril – Nos événements à venir

11 janvier 2017 – Qui sommes-nous ?

22 décembre 2016 – Nous contacter

25 septembre 2015 – Réflexions sur les choix associatifs.

14 avril 2011 – Les Statuts de SNALIS

Nos événements à venir

  • SNALIS participera au Summerlab 2018 du 7 au 11 juillet à Saint-Nazaire autour du thème "Récits Nature".

Nous contacter

Que faisons nous ?

Nous sommes ouvert au public
le mardi de 14h00 à 17h00.

Courriel : contact snalis.org

Téléphone : 09 50 72 82 51

Entraide : http://asso-linux.org
Tutoriels : https://docs.framasoft.org/fr/

Siège social :
Maison des associations
2 bis, avenue Albert de Mun
44600 Saint Nazaire

Atelier et bureaux :
La Maison du Libre
61, rue d’Anjou
44600 Saint Nazaire
Ligne Helyce – Arrêt rue de la paix


Afficher une carte plus grande sur OpenStreetMap

Rechercher


Les plus populaires

1.  Quel est l’impact écologique du téléphone portable, d’Internet, et de tout ce que nous appelons les « TIC » (pour technologies de l’information et de la communication) ?

2.  XUB-SNALIS s’installe au collège

3.  Article sur Presquile Gazette - vendredi 16 mars 2018

4.  Compte rendu CA Snalis du mercredi 2 mai 2018

5.  Les Petits Ateliers Populaires d’Informatique...