Vous êtes ici : Accueil » Technologie » Informatique et plus » Un CHATON sur Saint-Nazaire

Un CHATON sur Saint-Nazaire

D 8 novembre 2020     H 13:09     A gepeto     Version imprimable de cet article Version imprimable


agrandir

Une idée trotte dans la tête de certain de nos membres depuis quelques temps déjà : offrir localement des services informatiques comme celui d’hébergeur associatif respectueux d’une charte qui correspond à notre éthique.

Nous nous joignons aujourd’hui à la réflexion et la mise en place d’un nouveau CHATON sur Saint-Nazaire cela en faisant partie des actions du collectif des CHATONS

CHATONS est un collectif regroupant des petites structures proposant des services en ligne (par exemple du mail, de l’hébergement de sites web, des outils collaboratifs, des outils de communication, etc.).

La particularité de CHATONS est que les membres de ce collectif s’engagent notamment :

  • à n’utiliser que des logiciels libres ;
  • à ne pas exploiter les données des bénéficiaires de leurs services (= ne pas transmettre ou exploiter vos données) ;
  • à ne pas utiliser de régies publicitaires (ou autres services de pistage) ;
  • à proposer régulièrement des rencontres « physiques » avec leurs bénéficiaires, afin de réduire la fracture numérique.

Les CHATONS sont un peu les AMAP [1] de l’informatique. Là où Google, Facebook ou Microsoft représenteraient l’industrie agro-alimentaire, les membres de CHATONS seraient des « paysans informatiques » proposant des services en ligne plus écologique. Et donc chaque CHATON est un paysan numérique qui œuvre auprès de ses mangeurs pour les nourrir numériquement parlant et les maintenir en bonne santé mentale tout en ayant une démarche écologique et responsable.

Tout à coté de nous il y a déjà le-retzien-libre

De fait il est relativement simple de monter son propre serveur pour s’auto-héberger. Il faut une petite machine, un peu de connaissance informatique et prendre en exemple des groupes comme Nethserver, Yunohost, Koozali SME Server et d’autres . La vrai question est plutôt l’organisation sur le long terme d’une structure résiliente, techniquement bien sur mais aussi socialement.

Nous avons commencé un groupe Framateam CHATON 44600 dont voici l’invitation afin de nous organiser.


[1Ces associations qui proposent aux habitant⋅es des villes des paniers de légumes (ou autres denrées) issus de la production agricole locale (et souvent biologique)