Vous êtes ici : Accueil » Ré-emploi/D3E » Environnement / Déchets » Comment l’Europe fait passer ses déchets informatiques pour des dons (...)

Comment l’Europe fait passer ses déchets informatiques pour des dons humanitaires

D 29 janvier 2014     H 16:58     A     Version imprimable de cet article Version imprimable


Chaque Français produit 20 kg de déchets électriques et électroniques par an ! Que deviennent notamment nos millions de téléphones, d’ordinateurs ou de tablettes devenus obsolètes ? Une partie de ces équipements électroniques est collectée par une filière de traitement des déchets. Un très petit nombre est réparé. Et des milliers de tonnes sont envoyées, illégalement, vers les décharges d’Afrique ou d’Asie.

Un excellent article du site indépendant http://www.bastamag.net
 [1],

qui vient en écho à l’article que nous avions publié le 30 novembre 2013, "N’envoyez pas d’ordinateurs en Afrique !" dans la thématique "Environnement et Déchets".

C’est une déferlante. Environ 900 millions de smartphones se sont vendus dans le monde en 2013, dont 15 millions en France (50 millions depuis 2008). Plus de 300 millions de PC continuent d’être livrés sur la planète. Plus de 100 millions d’Européens posséderont une tablette tactile en 2016 [1]... Les parts de marché des fabricants – Acer, Apple, Dell, HP, Samsung... – se portent bien. Les décharges africaines de déchets informatiques également.

Vous retrouvez la suite de ce nouvel article ici : http://www.bastamag.net/Comment-nos-dechets-informatiques


[1Basta ! est un site d’information indépendant sur l’actualité sociale et environnementale. Constitué d’une équipe de journalistes et de militants associatifs, Basta ! contribue à donner une visibilité aux enjeux écologiques, aux actions citoyennes, aux revendications sociales, aux mouvements de solidarité et aux alternatives mises en œuvre.