Vous êtes ici : Accueil » Vie associative » Qui sommes-nous ?

Qui sommes-nous ?

D 11 janvier 2017     H 14:34     A     Version imprimable de cet article Version imprimable


SNALIS (Saint-Nazaire Association Libre Informatique et Solidaire) est une association loi 1901, née en 2008, qui récolte des ordinateurs auprès d’entreprises, de particuliers, de collectivités, d’associations...
Elle les reconditionne avec GNU/linux et des logiciels libres pour ensuite les donner lors d’ateliers aux adhérents de l’association : précaires, associations, personnes sensibilisées à l’environnement.

SNALIS prône la réutilisation avant le recyclage, en limitant les Déchets d’Équipements Électriques et Électroniques (DEEE DEEE Déchets d’Équipements Électriques et Électroniques ) et lutte contre l’exclusion en favorisant l’accès aux technologies.

Faciliter les usages et lutter contre la fracture numérique
Le problème principal de la fracture numérique, et c’est un constat largement partagé, est moins une fracture sur l’acquisition du matériel que sur les usages. C’est pourquoi, pour une adhésion de 25€ par an, Snalis organise le don au sein d’un « atelier du don » de deux heures permettant une première prise en main de l’ordinateur. Avec une implication grandissante dans la vie de Saint-Nazaire, les ateliers se déroulent à la Maison du Libre (61, rue d’Anjou), soit dans les maisons de quartier de la ville.

Un Service Après Don qui privilégie la qualité
Dans le cadre de son adhésion, toute personne peut également venir au local de l’association (les mardi et jeudi après-midi) pour bénéficier du « SAD » Service Après Don pour la réparation ou l’installation de logiciels et profiter de nos ressources en lecture de documents que ce soit magazine, parution presse, livres...

Schéma de SNALIS (carte heuristique)

Dans la même rubrique

25 septembre 2015 – Réflexions sur les choix associatifs.

14 avril 2011 – Les Statuts de SNALIS

28 mars 2011 – Règlement Intérieur de SNALIS

9 décembre 2010 – Nous contacter

14 mars 2010 – rencontres régionales "ordi du libre"