Vous êtes ici : Accueil » Technologie » Informatique et plus » Fabriqueurs , Transformaking symposium

Fabriqueurs , Transformaking symposium

D 30 novembre 2015     H 12:39     A gepeto     Version imprimable de cet article Version imprimable


Un lien vers l’intervention de Jean-Noël Montagné," Transformaking Symposium, Jogjakarta, September 2015."

A lire ! : http://jnm.name/post/Transformaking...
et son résumé sur la rencontre, qui montre aussi bien le problème auquel nous nous confrontons ici en france dans le milieu technophile :

Un petit résumé par JNM des rencontres Transformaking en Indonésie cet automne :

  • La pression commerciale des milieux économiques du "Make" en Amérique du Nord, permet de faire progresser la connaissance du DIY et de l’écosystème associé, mais transporte quasi-exclusivement une idéologie croissanciste et capitaliste du Make, qui ne vise pas à améliorer la condition humaine, mais seulement l’enrichissement personnel dans l’ignorance de la collectivité terrestre.
  • Il est apparu clairement un manque de juridictions transnationales et nationales pour produire/propager/défendre/médiatiser les technologies matérielles sous licence libre. Beaucoup de problématiques se posent encore, notamment pour l’adoption de technologies Libres par les états, les institutions, notamment pédagogiques, dans le cadre des règlementations, des lois. Les prochaines rencontres Transformaking mettront en place des conférences et ateliers sur ces sujets juridiques.
  • Les problématiques environnementales, liées aux ressources naturelles, eau, air, terre, alimentation, transports sont encore peu abordées dans les milieux urbains, alors que ce sont les points cruciaux des années à venir.
  • La médiatisation du Transformaking est extrêmement difficile dans les pays à forte croissance, notamment en Asie, qui suivent des modèles ultra-libéraux basés sur la fuite en avant technologique sans aucune préoccupation environnementale, géopolitique ou sociale.
  • Nous avons abordé bien d’autres sujets, notamment avec des fablabs du Népal, de région reculées d’Indonésie, d’Inde notamment sur la nécessité de faire des actions en réseau sur la documentation. Nous avons évoqué la possibilité d’investir Approdédia, Avkopedia et autres ressources collaboratives, pour y créer des passerelles avec les milieux des fabriqueurs et transformakers.